Bleach - Gotei 13

Rpg Bleach !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Présentation de Stark. [en cours]

Aller en bas 
AuteurMessage
Stark
Nouveau
Nouveau


Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 22/09/2008

MessageSujet: Présentation de Stark. [en cours]   Lun 22 Sep - 20:32

Nom : [inconnu]
Prénom : Stark
Âge : quatre cent cinquante ans
Race : Espada (arrancar)

Description physique :

Commençons par le haut du corps, le visage qui s’avère être la partie permettant le premier contact avec autrui.
Chez notre espada il y a matière à dire à ce sujet d’ailleurs.
Les cheveux de l’arrancar sont tirés en arrière, bien qu’une mèche rebelle vienne souvent tomber devant les yeux de l’homme.
Ces même cheveux noirs sont mi longs, venant tomber jusqu’au haut du dos, on peut remarquer durant une observation quelque peu plus poussées que plusieurs bouclettes viennent s’entremêler donnant donc un type de chevelure appelé frisé.
Il a un front de taille moyenne.
Ses sourcils sont menus et noirs.
Stark a de fins yeux à moitié fermé dont l’iris colorée par le cristallin est d’un violet profond, son regard a l’air perpétuellement perdu ce qui lui donne un certain air béat.
Son nez lui n’est pas étendu vers l’avant, cependant, il est des plus communs.
Ses lèvres sont effilées et d’une couleur approchant du beige, elles dépeignent totalement sur la couleur de peau du primera espada.
Enfin, pour terminer la pilosité faciale il porte un léger bouc assez mince lui donnant un certain charme.
En résumé, il a un visage ressemblant beaucoup à celui d’un humain ayant vécu une paisible existence.
Il ne montre jamais la moindre émotion en public, à part une petite colère, et ce visage reste presque toujours, impassible.
Pour lui c’est un moyen de semer le doute dans l’adversaire, une arme psychologique pour la personne qui est en face de lui, cette dernière ne peut même pas deviner la moindre de ses intentions.
En descendant un tant soit peu et en arrivant à son banal cou on peut remarquer l’une des deux seuls traces montrant qu’il ne fait pas partit de la caste humaine, un résidu de son ancien masque, représentant une mâchoire inférieure équipée de sept dents effilées et de la même taille, le reste ne et totalement plat, le tout ressemble formellement à un collier décoratif.
Encore un peu plus en dessous, au niveau de sa cage thoracique, au milieu de ses deux muscles pectoral plus précisément, on trouve la cavité circulaire de l’homme.
Mise à part le petit diamètre de ce vide, elle ne diffère aucunement de celle de chacun de ses pairs.
Bien que nous ne l’ayons jamais vu clairement il semblerait, qu’à l’instar d’Ulquiorra, son numéro, le un, se trouve sur la gauche de sa marque de hollow la plus évidente.
Au niveau du corps Stark est plutôt bien bâti, ses muscles tels que, les pectoraux, les biceps, les quadriceps, les triceps, les muscles alter tricoïdaux, ou encore sa sangle abdominale sont relativement bien développés, bien qu’ils ne soient pas ceux d’une montagne.
Ses vêtements maintenant, tout comme l’apparence stoïque qu’affiche son visage, forment une sorte de carapace entre lui et les autres, il est par ailleurs, certainement, le membre le plus couvert de l’espada.
Il porte une sorte de veste dont le col est ouvert et retourné, laissant par ailleurs apparaître la couleur sombre de la doublure de cet habit, il lui suffirait d’ailleurs de lever sa tirette pour faire croire à tous qu’il n’est pas une âme du Hueco mundo, ce haut est assez léger et permet d’amples mouvements.
Il est à manche longue et recouvre une majeure partie du tronc de l’arrancar, il le côté gauche et rabattu au-dessus de droit et dépasse d’ailleurs jusqu’aux jambes créant devant ce qui ressemble à un découpage en deux parties égales des jambes de cette âme.
Derrière, lorsque l’espada est en mouvement ou la risée se fait sentir, la longueur de cet habit donne l’impression d’une cape la parti en suspension virevoltant à cause de l’air.
Ses mains endossent des gants blanc, ils recouvrent entièrement ses mains et complète la couverture du haut de corps.
Au niveau de la taille l’être que je suis en train de décrire en ce moment même porte une ceinture, celle-ci est en tissu noir, et le bout pend devant ses frusques, qui d’ailleurs sont étrangement propre et en bon état.
C’est grâce à ce même cordon élastique qu’il garde son sabre, comme beaucoup de monde, à la taille, du côté gauche plus précisément, ce qui, par ailleurs, laisse à penser qu’il est droitier.
L’objet d’art a un manche en bois, presque entièrement recouvert de tissu mauve laissant apparaître certaine forme géométrique de couleur noir, seul, le pommeau arbore la couleur de l’ébène.
La garde elle, présente une forme de quadrilatère se rapprochant de celle d’un rectangle, sauf qu’aux quatre angles le contour jusque là si linéaire se rapproche du centre de l’arme pour laisser finalement apparaître une forme en pic puis reprenant sa forme.
Le fourreau, lui partiellement caché par son support, est similaire à la poignée, fait de bois et recouvert de gaze coloré.
En dessous de cette zone, comme dit ci-dessus, une partie du haut de son accoutrement vient recouvrir ce qu’il enfile en dessous de la taille, c’est aussi en dessous de la ceinture que se trouvent les poches si souvent utilisées par notre homme pour y loger ses mains.
Comme tous ses confrères il porte un pantalon permettant toutes sortes de mouvement par sa souplesse, il est, soit dit en passant, vraisemblablement de soierie, rejoignant les deux jambes à la manière du kimono noir des shinigamis, à la différence qu’il comporte des plis et que comme le reste de l’uniforme, à l’exception des chaussettes est immaculé de blanc.
Autre divergence vestimentaire, ce fuseau, qui dans un premier temps remonte à l’extrémité inférieur de la sangle en étoffe est retenu par cette dernière grâce à une forme rectangulaire remontant jusque sous le cardigan de notre pseudo-personnification de Kyoraku.
Toujours plus bas, au niveau des pieds, Stark porte de fine chaussettes noires d’une membrane agréable, et chausse des sandales blanches ressemblant un peu à des tongues par leurs très fines lanières, leurs semelles par contre donne aux autres l’impression que leur possesseur est plus grand car elles sont assez épaisses et comporte un talon surélevé, en réalité, ce sont des chaussures, la parties sombres étant reliée au reste .
Sur un plan plus global on s’aperçoit que, bien que sa carrure soit plutôt imposante, en comparaison à ses confrères il semble être l’un des moins impressionnants de la caste qu’il représente.
Vu de loin, au premier regard on le décrirait comme un homme d’un mètre quatre-vingt ; svelte et élancé devant peser dans les soixante-dix kilos ayant une crinière opulente et une petite barbichette, s’avançant silencieusement à pas feutrés crescendo.
Cette même personne emmitouflée dans masses de vêtement, ayant l’apparence d’un homme cherchant à créer une barrière entre lui et les autres, son hakama blanc donnant sur les bras vue sur des gants de même couleur et aux jambes sur des l’effet d’optique donnant l’impression de chaussettes noires auxquelles viennent s’ajouter de fines sandales blanches.
Sa voix quand à elle, loin d’être rauque est délicieusement suave et d’une intonation qui sur un piano serait représenté par le juste milieu entre grave et aigu.

Description morale :

Stark a le comportement d’une personne placide et taciturne, bien qu’en comparaison à son camarade le quarta espada, qui l’est à souhait, il ne soit qu’un petit joueur.
L’espada numéro un est coupé du monde, préférant s’isoler des autres restant le plus souvent cloitrer dans sa chambre, vautré sur son sofa blanc passant le plus clair de son temps à roupiller ou à méditer, seul Lillinet, sa fraction faisant office d’amie, est autorisée à le dérangé, même, d’après ce qu’on a pu voir, Aizen Sosuke, le grand roi du Hueco Mundo ne vient pas troubler sa réclusion, ses messages passant par la dite femme.
Son attitude, calme donc, est en contraste avec celle de ses alter ego, et, ne cherchant pas à s’affirmer contrairement à Baragan.
Il montre de réels signent d’humanités, lorsque, par exemple Aaroniero Aarulueri mourra il afficha un visage attristé, laissant paraître qu’il est le résident du monde creux le plus proche d’un état d’humanité.
Il n’aime pas accomplir des missions desservants une quelconque personne.
Il laissa transparaître un air de désapprobation lorsque le devoir, qu’il accomplit tout de même ; qui lui fut donner requerra de récupérer une femme, la jeune Orihime Inoue, allant même jusqu’à s’excuser pour les faits.
Il est bien entendu très fier de la confiance que lui accorde Aizen, qui dépasse même celle placé en Ulquiorra.
Il ne cherche pas à s’élever socialement, et se désintéresse de son image, démontrant même, devant ses ennemis un comportement indifférent devant le plus puissant shinigami en vie.
Encore une divergence vis-à-vis de la plupart de ses confrères, il réfléchit, induit, et déduit avant d’agir.
On pourrait, jusqu’ici le qualifier de bon, gentil, honorable, sensible, simple, bref, seulement des adjectifs mélioratifs, mais comme tout le monde, le revers de la médaille est aussi présent, bien que ce ne soit que rare qu’il le révèle en public.
Il lui arrive cependant de s’adonner à diverses escapades, surtout lorsqu’un de ses pairs a été vaincu.
Cependant, revenons-en à ses échappades habituelles, en réalité, bien que paraissant calme et posé celui qui reçu le plus haut rang parmi les armées des capitaines traître peut se révéler être une véritable bête sauvage.
La soif inextinguible de pouvoir qui était la sienne et celle de toute personne précédemment peut parfois, lorsqu’on le défie, refaire surface.
L’homme la plupart du temps loin des escarmouches de ses compères, qui d’ailleurs dépassent souvent les bornes, lui qui entretient, avec les deuxièmes et troisièmes espadas une rivalité saine, au moment où il rencontre une personne en voulant à la vie de Lillinet, mettant en danger un quelconque objectif important de l’ancien dirigeant de la cinquième division ou s’opposant à lui dévoilerait une nature, une face loin de ce qu’il montre à l’accoutumé.
Violemment, et en prenant son temps avec une expression de joie marquant ses traits si inexpressifs d’habitude il exterminera la menace, ou, autre solution.
En public, il humiliera tout bêtement son ennemi le terrassant d’une seule attaque.
Lors de combat courant, il lui arrive d’aimer à laisser penser que son belligérant peut vaincre avant de provoquer un retournement de situation brusque et de le massacrer en expliquant la plupart du temps les faits.
Voila le côté qualifié de façon péjorative de son caractère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Présentation de Stark. [en cours]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PRÉSENTATION DU FORUM
» Présentation d'une nouvelle en créateur-styliste de mode
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.
» cours technique femme et milonga art plus tango
» Cours de Broderie d'Art à Marly le Roi (78)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bleach - Gotei 13 :: HRP :: Présentation des personnages :: Personnages de la série-
Sauter vers: